Tandem black logo

Comment bien choisir son vélo électrique ? On vous dit tout !

Choisir son vélo électrique c’est comme choisir son partenaire, il y a pas mal de critères à prendre en compte 😄.

La première étape est de se questionner sur l’usage de votre VAE et l’univers dans lequel vous allez l’utiliser. Est-ce que je suis plutôt balade du dimanche ou gros entraînement pour le Tour de France ?

Choisir son vélo électrique

Plus sérieusement, un vélo électrique ça se choisit principalement pour son usage. Que ce soit pour aller travailler, effectuer des trajets quotidiens, pour se refaire une santé ou bien entamer un Mâcon - Migennes pour un petit tour de Bourgogne à biclou, le choix du vélo a son importance !

Il existe 5 grandes catégories de vélos électriques : les vélos pliants, les vélos urbains ou de ville, les VTC, les vélos Cargo et enfin les vélos connectés.

  • Si vous combinez souvent vélos et transports en commun ou que vous voulez pouvoir emmener vos compagnons de route partout, tout le temps, orientez-vous vers le vélo électrique pliant.
  • Pour les citadins voulant aller travailler à vélo malgré le relief, le vélo urbain est idéal !
  • Déplacements quotidiens la semaine et grandes balades au frais le weekend ? Les VTC sont ce qu’il vous faut !
  • Le vélo Cargo est lui adapté pour promener vos enfants ou transporter vos courses ou encore votre chien !
  • Et enfin si vous cherchez à rester connecté même au guidon de votre vélo et ne voulez pas perdre une seule donnée technique de vos déplacements il vous suffit d’adopter un vélo connecté !

Une fois que vous avez une première idée de la catégorie de vélo que vous souhaitez, il est temps de s'intéresser aux détails.

Le choix du corps 🚴‍♀️

Comment sélectionner le moteur de son vélo électrique ? 💥

Et oui, l’usage influe sur la sélection du vélo notamment au niveau de la motorisation. Pour commencer, l’emplacement. En effet, selon l’emplacement du moteur sur le vélo, les sensations seront très différentes. Sur le pédalier (central) : le vélo a l’avantage d’être plus équilibré, la montée en puissance est plus fluide et plus régulière ce qui permet d’obtenir une sensation proche d’un vélo classique.

Sur la roue arrière (décentré) : cet emplacement vous fera ressentir une sensation de poussée au démarrage. Vous n’aurez plus rien à envier aux scooters face à un feu rouge ou un STOP ;)

Le seul inconvénient pourrait survenir en cas de crevaison car la roue est plus difficile à démonter.

Quelle assistance électrique pour son VAE ? ⚡️

C’est normalement à ce stade de l’article que les non-néophytes commencent à décrocher, mais ne vous inquiétez pas, on vous a tout simplifié ! Le niveau d'assistance dépend de :

1. La puissance du moteur

Le couple (force du mouvement de rotation du moteur), exprimé en newtons mètre (Nm) correspond au degré d'effort fourni pour progresser. Les règles sont assez simples : plus un moteur est « coupleux », plus il vous permettra de franchir les obstacles facilement. Pour se faire une idée, quand vous regardez sur la fiche technique de votre vélo :

De 35 à 45 Nm : c’est l'assistance minimum. Parfait pour des parcours urbains

De 45 à 60 Nm : c’est un palier très confortable qui offre de la polyvalence

Plus de 60 Nm : c’est la plage la plus puissante. Elle est à prioriser, surtout dans l’optique de recherche d’un VTT.

2. Le type d’assistance

Il existe 2 types d’assistances : complète ou proportionnelle. La complète ou dite “tout ou rien” :  grâce à un capteur, le vélo détecte les moments où vous pédalez et ceux où vous ne pédalez pas. Par conséquent, quand vous commencez à pédaler, le moteur s’allume puis reste à un niveau constant, quelle que soit l’intensité de votre pédalage. Idéal si vous souffrez de douleurs physiques par exemple.

La proportionnelle : les capteurs analysent le degré d’effort fourni, envoient les informations au moteur qui, à son tour, propose une assistance électrique adaptée à la difficulté rencontrée. Système plus haut de gamme et plus agréable d'utilisation.

Tandem_Select_Unretouched-3.jpg
Voir en taille réelle

Comment choisir le modèle de sa batterie ? 🔋

Il est nécessaire de se pencher sur l’autonomie de la batterie. Il faut prendre en compte la distance que l’on veut parcourir quotidiennement puis la fréquence d’utilisation du VAE. En effet, variant de 40 à 220 km, celle-ci pèse son poids dans le prix du vélo. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir une grosse autonomie de batterie si on prévoit de faire des petites distances telles qu'aller travailler à 10 km de la maison. En moyenne, un trajet domicile-travail c’est 5 km aller et 5 km retour. Un vélo électrique de 70 km d’autonomie vous permettra donc de ne le recharger qu'une fois par semaine.

Quel type de freins ? ✋🏾

Quand on passe d’un vélo classique à un vélo à assistance électrique, il y a de nouveaux éléments à prendre en compte. La vitesse moyenne est plus élevée, le poids roulant est plus important et on a tendance à l’utiliser plus régulièrement et donc, par tous les temps. Il est alors nécessaire de prêter attention au freinage, afin d’appréhender ses déplacements en toute sécurité.

Il existe deux grandes familles de freins. Ceux à patins et ceux à disques. La qualité n’est pas influencée par le type de frein. Seul l'entretien est à prendre en compte : contrairement aux disques, les patins nécessitent d’être changés de temps en temps.

Après qu’on se le dise, le freinage, c’est propre à chacun. Tant qu'ils sont progressifs pour ne pas vous arrêter brutalement, ergonomiques pour convenir à vos habitudes et qu’ils sont assez puissants pour stopper le vélo en toutes circonstances, on peut se dire qu’ils sont adaptés pour une bonne conduite en VAE.

Et les pneus alors ? 🚲

Les pneus aussi ont leur importance ! En quelques mots, plus c’est fin, plus c’est citadin ! Si vous souhaitez une conduite plus maniable, un pneu fin et ce qu’il vous faut. En revanche, un pneu plus large et plus cranté est bien plus adapté à la difficulté correspond davantage à une pratique plus sportive sur vélo électrique.

Choisir son vélo électrique
Voir en taille réelle

Le choix du cœur 😍

Un vélo électrique c’est aussi et surtout une question d’affinité. Décider de la technique OK, mais il est important de se sentir en harmonie avec celui qui vous accompagnera lors de vos déplacements. Vous pouvez, pourquoi pas, vous questionner sur le type de cadre et de position que vous souhaitez : vous voulez un cadre ouvert pour un maximum de confort ? Orientez-vous vers les vélos de ville ou vélos Hollandais ! A contrario, si vous cherchez une conduite plus sportive, ce sont les vélos à cadres fermés ou les VTC dont vous avez besoin !

En ce qui concerne les goûts et les couleurs, pour ceux qui recherchent la tradition et la sobriété, tournez-vous vers des institutions telles que Gitane ou Kalkhoff. A l’inverse, si vous préférez des vélos au design atypiques et des couleurs originales, tournez-vous vers des marques telles que Eovolt, et O2fee. Si l’origine des produits est un critère primordial pour vous, bien que le marché de la fabrication du vélo soit résolument tourné vers l’Asie, de plus en plus de marques assemblent en France ou en Europe. On vous donne quelques pistes juste en dessous ;)

Nos partis pris Tandem :

Sur les choix du corps nous avons décidé d’être extrêmement exigeants sur la qualité des composants et la fiabilité de nos vélos pour que vous puissiez pédaler en toute confiance ! Sur l'aspect technique, en deux mots, faites nous confiance on a sélectionné ce qu’il se fait de mieux pour des vélotafeurs.

Quant au cœur, on a décidé de vous faire rouler avec style. Nous avons sélectionné des VAE lookés, aux designs originaux et aux couleurs singulières. Bref, des vélos qui ont du caractère !  😉💪🏼